Le nouveau fonds FPM SA offre un financement sur mesure aux PMEs en RDC

Array Imprimer Array
25.09.2014
Kinshasa, le 26 septembre 2014 – La première Assemblée Générale et le premier Conseil d’Administration de FPM S.A. (Fonds pour l’inclusion financière en République Démocratique du Congo) se sont tenus ce jour à Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC). FPM SA (FPM), un nouveau fonds pour l’inclusion financière, soutiendra les institutions financières ciblant les petites et moyennes entreprises en RDC. Ce nouvel instrument financier complètera “FPM ASBL” qui est active en RDC depuis 2007 et se concentre sur l’offre d’Assistance Technique (TA) aux institutions financières congolaises. Plus d’une cinquantaine de projets de TA ont été réalisés jusqu’à ce jour.


FPM bénéficiera de la participation en capital de KfW, la banque de développement allemande, à concurrence de 13 Mios. USD, de BIO - Société Belge d’Investissement pour les Pays en Développement- à concurrence de 8 Mios. USD, de Cordaid - Dutch Catholic Organisation for Relief and Development Aid – à concurrence de 4 Mios. USD et du fonds belge de microfinance Incofin CVSO pour 100k USD. L’objectif du fonds est d’offrir sur les 5 prochaines années jusqu’à 60 millions de US$ en lignes de crédit à moyen terme aux institutions financières congolaises. Ces lignes de crédit seront utilisées par les institutions financières pour financer les micro, petites et moyennes entreprises en RDC. Incofin Investment Management, investisseur belge spécialisé en microfinance rurale agira en tant que conseiller du fonds pour FPM SA, apportant son expérience spécifique et sa connaissance du marché des services financiers pour les micro, petites et moyennes entreprises en RDC.

 

Améliorer l’accès au financement pour les micro, petites et moyennes entreprises

La plupart des micro, petites et moyennes entreprises congolaises (MPMEs) n’ont pas accès aux services financiers, les institutions financières accordant une priorité aux plus gros clients . En conséquence, la plupart de MPMEs se développent lentement, restent dans le secteur informel et sont très sensibles aux changements de l’économie et du marché. FPM vise à soutenir le développement des institutions financières avec un mandat et une stratégie clairs envers les petites et moyennes entreprises.

Ainsi, FPM ciblera des institutions financières pérennes, de bonne gouvernance, y inclus les institutions de microfinance, les organisations coopératives d’épargne et les banques commerciales ciblant les MPMEs. En soutenant le développement d’un système financier inclusif en RDC, FPM jouera un rôle majeur dans la réduction de la pauvreté, la création d’emploi et le développement économique durable.



"En soutenant FPM nous contribuons au renforcement de l’accès au financement en RDC, où seulement 5% de la population a accès aux services financiers, et dont les MPMEs vont particulièrement bénéficier. Elles sont un levier important pour l’économie locale et créent de l’emploi. Ainsi, une large frange de la population connaîtra une hausse de ses revenus", explique Doris Köhn, Membre du Management Comité de KfW Banque de Développement.


“La constitution du fonds FPM couronne le travail de l’ASBL FPM, soutien établi de l’entrepreneuriat local en RDC. Le fonds FPM offre un accès aux services financiers pour les petits entrepreneurs, leur permettant de contribuer au développement de leur famille et de leur région. Ce rôle crucial que FPM jouera en faveur de l’entrepreneuriat, comme moteur du développement local, est au cœur de notre mission.” souligne Luuk Zonneveld, CEO de BIO.


"Le manque d’opportunités économiques et des taux de chômage très élevés sont les facteurs les plus critiques à la base de conflits civils. Lorsque les entrepreneurs essayent de s’étendre et de développer leurs activités, ils manquent de compétences professionnelles commerciales, d’accès au marché, de réseaux, de technologie mais surtout d’accès au financement. Notre objectif est de favoriser une plus grande résilience et un développement pacifique dans des contextes fragiles en encourageant les MPME’s (micro, petites et moyennes entreprises) dans leur développement économique." Laure Wessemius Chibrac, Directeur Cordaid Investments.


“En tant que conseiller belge du fonds, nous sommes fiers de soutenir le secteur de la microfinance en RDC. Les chiffres confirment le potentiel du secteur: le montant total des actifs du secteur des MFI et des coopératives s’élève seulement à 191 Mios. USD, ce qui est extrêmement faible pour un pays avec une population de 75 million d’habitants”, explique Loïc De Cannière, Managing Directeur d’Incofin Investment Management, qui agira en tant que conseiller du fonds FPM.


Assistance Technique

FPM travaillera en étroite collaboration avec l’ASBL FPM dans l’identification et le soutien des institutions prometteuses dans les zones non couvertes et qui peuvent bénéficier d’assistance technique (AT) leur permettant d’introduire ou développer de nouvelles technologies (comme le mobile banking) ou d’améliorer la qualité de leurs opérations. L’ASBL FPM est financée par la Banque Mondiale / Copirep, KfW, le programme pour le Développement des Nations Unies (UNDP) / L’Agence Suédoise Internationale de Coopération au Développement (SIDA) et le fonds d’Equipement des Nations Unies (UNCDF). Etant donné la fragilité de la plupart des institutions financières qui couvrent le secteur des MSMEs, la mise à disposition de AT est cruciale pour l’optimisation de l’impact social et financier de FPM SA.



Retour